Objet : Courrier [frelaté par l’Etat-France] à l’attention de Vladimir Poutine. (le 26 Juin 2018)

Publié par © Dieu fée Nicolas Urvoy.

Nicolas Urvoy
5, rue du Presbytère
35250 Saint Aubin d’Aubigné
France
Le 08 Juin 2018.

Objet : Courrier [frelaté par l’Etat-France] à l’attention de Vladimir Poutine.


Cher Vladimir Poutine,

   Si je vous disais, que j’écris en ce moment même l’avenir de la Saint Mère Russie. Si je vous disais que je vais vous laisser en voir très prochainement une partie.
   Si je vous disais, que l’électricité va perdre de son pouvoir. Si je vous disais, qu’elle le perdra grâce à moi.
   Si je vous disais, que l’électricité, que ce que l’on nomme la pataphysique, et ce que l’on nomme la physique quantique, ne sont pas les forces les plus puissantes astrophysiquement parlant. Et si je vous disais, enfin, que certaines forces parmi les plus puissantes du système solaire seront à mêmes, de les réagencer, m’aideriez-vous ?
   Je souhaite travailler pour la Sainte Mère Russie. Et je souhaite commencer à y vivre le plus tôt possible et nonobstant mon propre projet politique archipélagique minoennes. (sic)
   Si peu de votre part, un logement, et de l’eau. Tellement à perdre en laissant les français m’exploiter.
   Je ne vous promets pas là_Lune, je vous promets d’y remédier, efficacement. (sic)
   Je peux humilier n’importe quel scientifique. Je peux humilier : n’importe qui. politiquement.
   Faire accélérer un MIG trois plus rapidement qu’un mirage français à l’aide de la radioactivité quantique. (via « buche à uranium »)
   Je suis torturé par l’État-france depuis trois années, et je suis dans la quatrième. Si vous ne m’aidiez pas, m’autoriseriez-vous à vous détruire ?
   Ma situation n’est pas celle officielle, je suis cobaye.
   … --- …

   Diaprosophiquement,

   Nicolas Urvoy.


   Nota bene : 3.000 pages de cahiers suisses, 3.000 pages de petites notes, 1.000 pages de thèse (Ziel und Zeit) publiées sur mes blogs (http://www.diaprosophe.com/, http://www.diaprillarcats.eu/), plusieurs milliers de pages d’articles, 12.000 pages de cahiers français, dont 6.000 pages de calligraphies minoennes, et ainsi qu’une œuvre poétique autopubliée de 22 volets déposés à la Bibliothèque Nationale de France et toujours en ma possession. (plus 700 pages brulées en Suisse et que je dois réécrire.)

 

Sceau Μινώταυρος sur toile. © Dieu fée Nicolas Urvoy, 5, rue du Presbytère, 35250 Saint Aubin d'Aubigné, Bretagne, France, le 12 Mars 2018
Sceau Μινώταυρος sur toile. © Dieu fée Nicolas Urvoy, 5, rue du Presbytère, 35250 Saint Aubin d'Aubigné, Bretagne, France, le 12 Mars 2018
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :