« Emmanuel Macron est heideggerien*. C'est-à-dire qu'il tue. Explication : Selon Martin Heidegger*, in "Sein und Zeit" : nous serions tous : morts, et enterrés. Selon Martin Heidegger*, in "Sein und Zeit" : certaines personnes doivent tuer. Selon Martin Heidegger*, in "Sein und Zeit" : ici n'est là, là n'est ici, Dieu est mort, et là n'est Dieu. Selon Martin Heidegger*, tout comme selon Emmanuel Macron* : là est mort. Et, et hitlériennement parlant il faut, il faudrait : "vivre mort". "Économie". "Économie = vivre mort". (stricto sensu) » Also sprach Dieu Nicolas Urvoy.

Publié par © Dieu Nicolas Urvoy.

Mardi 16 Janvier 2018, Bretagne, France.

 

« Emmanuel Macron est heideggerien*.

C'est-à-dire qu'il tue. Explication : Selon

Martin Heidegger*, in "Sein und Zeit" :

nous serions tous : morts, et enterrés.

Selon Martin Heidegger*, in "Sein und

Zeit" : certaines personnes doivent tuer.

Selon Martin Heidegger*, in "Sein und

Zeit" : ici n'est , n'est ici, Dieu est

mort, et n'est Dieu. Selon Martin

Heidegger*, tout comme selon

Emmanuel Macron* : là est mort. Et, et

hitlériennement parlant il faut, il

faudrait : "vivre mort". "Économie".

"Économie = vivre mort". (stricto

sensu) » Also)

sprach) Dieu) Nicolas) Urvoy).

*(cf. Ziel) und) Zeit),

Satanisme einsteinien, économique, et libéral : Fin du Judaïsme comme Vérité humaine ‡ Cités minoennes !¡ ∞ (φ) (Notion minoenne: Institut Weizmann, Herzl St 234, Rehovot, 76100, Israël)(in girum imus nocte et consumimur igni: Ein Buch für Alle und Keinen)Ж http://www.diaprosophe.com/2018/01/satanisme-einsteinien-economique-et-liberal-fin-du-judaisme-comme-verite-humaine-cites-minoennes-notion-minoenne-institut-weizmann-h)

 

signé Dieu)

de Droit) Divin)

 

© Dieu Nicolas Urvoy, militant du Parti "Les Républicains", et défenseur : du Droit.

© fée Nicolas Urvoy, militant du Parti "Les Républicains", et défenseur : du Droit.

"Porcelaine d'automne", féel sur toile de Ludivine Coromina. © Dieu Nicolas Urvoy. © fée Nicolas Urvoy.
"Porcelaine d'automne", féel sur toile de Ludivine Coromina. © Dieu Nicolas Urvoy. © fée Nicolas Urvoy.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :