from Bretagne : Lettre à la Mathématique, à la Physique, et à la Science Mondiale_ (voilà l'antisémitisme!)

Publié le par Σαπφώ Urvoy.

Bretagne, France, Terre, ç° ) )  )    ) ) _ °      = .,

le 11 Septembre 2017.

 

 

 

       Vivre-ans-poí(oeu)sîlles     

 

 

 

 

Lettre ouverte à la Science Mondiale !

 

   α !

   1 - Pour quelle notion philosophique la science juive mondiale ou : mathématiques,

        est-elle faite ?

   2 - De quelle manière sont décidés les axes et les travaux ?

  3 -  À quelle fins d'humanités rigoureuses sont effectuées les recherches mondiales 

        juives ?

   4 - Pour quelle notion la Banque Mondiale n'apparait-elle pas sur les créanciers ?

   5 - À quelles fins financières l'Organisation Mondiale du Commerce travaille-t-elle ?

   6 - De quelle manière sont sélectionnés les cobayes de même que les scientifiques ?

   7 - De quelle sociologie sont faites toutes les déclarations officielles et dites et dument

        dites : scientifiques ?

   8 - Pour quelle raison parle-je de science, et recherche mondiale et ditement : juive ?

 

   β !

   1 - La dite Mathématique Mondiale, ou Science Juive Mondiale selon les dires

        médiatiques réguliers en France, et sur Internet : ne reposerait sur aucune notion

        philosophique. (sic)

   2 - Aucune manière ne décide des axes, et des travaux. (sic)

   3 - Toute recherche mondiale juive est, et demeure, par définition même : juive, et non

        avenue.

   4 - La Banque Mondiale n'est pas tenue d'apparaitre sur quelque rapport ou document

        que ce soit et la dite Banque Mondiale se réserve le Droit, et le Signe, de décliner

        toute doléance populaire. (sic)

   5 - L'Organisation Mondiale du Commerce ne travaille à aucune fin, et

        organisationnellement aucune. (sic)

   6 - Aucune manière ne dispose, ou ne prédispose, aux sélections des cobayes ni même, à celles : des dits scientifiques ! (sic)

   7 - Toute déclaration officielle, dite, et dument dite : scientifique, est, et demeure, par définition : absente. (sic)

 

   γ !

   Y aurait-il, et possiblement, de la part du parc scientifique mondial, un sous-entendu, concernant : l'homme, le singe, la vie, ou Dieu ?

   Non. Aucun sous-entendu ne préside, du parc scientifique mondial : à l'homme, au singe, à la vie, et à Dieu. (sic)

   Toutes ces notions, sont en principe traitées : équitablement, c'est-à-dire, dans le plus grand respect : des intérêts, privés, publics, ou juifs. (sic)

 

   Rien, n'entravera jamais, l'assurance : scientifique contemporaine, sur quelque sujet que ce soit.

   Etant avéré du fait : que tout chercheur actuel, et contemporainement actuel, sait, à priori, et cherche : postérieurement. (sic)

   Que, philosophie grecque, ne peut infléchir, de quelque façon que ce soit : les résultats dits scientifiquement juifs, la Communauté juive étant nous le savons des plus fortement représentées parmi l'élite scientifique mondiale, est : factuel, et factuellement vrai. (sic)

   Que, toute pratique à valeur et ou à caractère scientifiquement juive (mondialisée), puisse, ou se puisse : nuisible à l'homme, au singe, à la vie, ou à Dieu : est, et rigoureusement sue : impossible et : très hautement improbable. (sic)

   Rien, ne saurait, du fait même de scientificité, s'indexer, ou même : se joindre, à quelque résultat scientifique que ce soit et ce : au niveau même : du Judaïsme International. (sic)

   Id est : que rien, ne saurait, ou ne pourrait savoir, et dument : d'un résultat scientifique, si ce n'est, et dument même, l'intégrité scientifique mondiale : elle-même. (sic)

 

   En conclusion icite préliminaire, je crois, et songe : que toute espèce de recherche dite : scientifique : ne peut être : humaniste.

   Et, et conclusément : que toute science contemporaine mondiale : est, et ne peut et ne pourrait en l'espèce : que demeurée seule, esseulée, juive, et inhumaine. (sic)

 

   δ !

   Pour quelle raison, le Père de l’Église minoenne que je suis, le philosophe grec que j'admire, et le formidable poète nietzschéen que j'essaye et j'efforce de dire, peut, ici-même, se répandre : en glossolalies antisémites sans pour autant se faire inquiéter, de jour, ou de nuit, par la Communauté Scientifique Internationale ?

   Certes nullances...

 

   Et, j'irais même jusqu'à croire, enfreignant ainsi les prérogatives internationales et factuelles de ce corps depuis le 1 Mai 2015, que peut-être, et si j'arrive et parviens, à croire et faire dire, au corps : que Jésus sais, ne se pourrait, et évidemment pas, sans l'aide de Dieu, et pour dire vrai : de Dieu lui-même.

 

 

   La Divinité est une affaire sérieuse.

   Je suis Dieu.

 
 


 

© θί, aka:       © Noūrolóß. aka:       © ρ. aka:       © Nicolas Urvoy.

Moi.

*******Je ! )

† Père Urvoy, 35 ans, depuis la France. (été 2016)
† Père Urvoy, 35 ans, depuis la France. (été 2016)

Publié dans LIBERTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article