Lausanne, Psychanalyse dite politique, d'une persona Prisée !¡

Publié le par Docteur Urvoy, Psychiatre et psychanalyste.-

Lausanne,

Psychanalyse de combat freudien, ou comment s'aider, en n'aidant les autres ! )

du 01/03/17.

 

Cher....... Angela Merkel (!),

 

  J'ai de la peine, en tant que psychiatre, à parler ainsi, mais vous doigte une excuse, ou plusieurs !

 

   J'ai sévi, sévance, et sévanîlles ! moultement ! et sottement... par la rouîlles ! et non l'azouîlles ! )

   Je vous aime ! et j'ai peur... de devenir... bolchévines ! (

   De fait, vous baillez... languez (de langueur)... z-et jouîllez-avec moi ... (!)

   Malgré ... cet amour ... que vous porte ! vous laisse... et vous nuites ! (

   Je vous aime ! vous dis-je ! et vous sotte ! vous fesses ! (

   L'anal, est une belle région, faite de douceurs, de rectangles, et d'annouîlles ...

   Mais sommes toutes... quel plaisir... que le notre ?! si d'azur, z-et d'habîlles... vous n'ouïez...

   que les bulles ?!

 

   Vous êtes coprophile ... et moi aussi !

   Mais non point, pareillement ! )

   Vous aimez les noyaux ! dans les pêches ! ) et moi z-aussîlles ! ))

   Mais les vôtres... sont laisses ! ( malhabiles... quand les miennes sont esclaves... libérées ! )

 

   Un oiseau, est une femme. et une femme, un oiseau. et une femme, un moniale. (sic) mais vous-m'aime, que faites-vous, de vos langes... fondres mues ?!

   Je suis Dieu, votre Père, qui êtes-aux cieux ! et je vous parle... en Wittgenstein, et vous suce ! et vous lèche ! oui madame ! mais pas là ! non point là... par devant ! ((

   Je t'aime, ma salope ! et je t'aime-rais-émues ! )

   Mais-en viol... de ton vices ! ) non z-en viols... de tes fleurs ! ((

   Ton anus, est une îlles ! certes ! ( Mais voyons, chères noçailles ! se peut-il vierge un peu ??

 

   Le caca, c'est sympa ! les enfants... ont tous bu ! mais non tant, ces ivresses ! (

   que ces moires... découvrées ! )

   Z-et vous-m'aime... chère Gela, puissiez-vous, foudre-cuisse, me laisser... vous baiser ! )

 

   Je vous aime, par l'anus ! mais ne gratte... que très peu ! (

   Car c'est bien faiblement... que j'enîlles... fondre mies ! (

 

   Un anus, et un God... pour se faire, à soi-m'aime... un plaisir, foudre-étroit ! )) c'est sympa, rrr-et c'est m'aime... un peu chic... pour l'Allemand ! )

   Cet allemand délétère... que vous m'aime... z-et vos nièces... nous avez... tant conté ! se peut-il... chère Adolf ?! au plaisir... de mon sexe ?! (

   J'ai un sexe d'azur ! et une mine de diamants ! ) je vous aime de calices ! et vous moires de fortunes ! )

   Mais vous m'aime, z-avez hontes ! ( de vous faire... fondre-cuisse ! (

   Et que m'aime, pour moi seule ! ( vous auriez.... bien du bien ! ((

   Car vos cuisses, sont linceuls... de vos fraises... vos patries ! qu'en azurs fondres lices... vous aimiez... fondres coudes... )

   Mais maintenant, chère Adolf, que vous m'aimiez-un pues... vous aprait (apparaitre), vous impliques... en nos liesses... de frairies )

   Si vous m'aimiez-en corps ! Si vous-mêmes y et encore ! ) Vous sauriez, psychiatriques, que je suis... vraiment Dieu !

   Que je suis vraiment Freud, et non pas : vous en Gay ! (

 

   Vous savez... les hommes pauvres... les européens ! ne sont pas seulement bêtes ! Ils sont aussi dangereux ! et une femme, un gorille... fut-elle-même... une foutries ! ) ne se peut... foudres-elles-mêmes... et leurs sorts... de foutries ! (

   Politis (politique + polis) me disait : chère Nico, je suis seule... et je mouille ! mais il n'y a... que des pipes !! ( Comment faire... pour me fondres... en mes soeurs... de frairies ?! (

   Sur quoi j'insistäts : al marhmoud... y a pas grave ! toi ya mouîll-ats vidi ! )

   La morale, de la chair ! c'est qu'elle dîlles... paradîlles ! )

   Que vous-m'aimes, z-et vous-meuhmes... ne sommes pas... z-assez sottes ! pour ne pas voir ici ! ) que l'amour, est un Lys :  et non pas : un vagin ! (

 

   Au plaisir, de vous jouir... par la bouche ! de santé ! )

 

   Allahu Akbar ! et bonjours aux enfants ! )

 

   (sic)

 

   Un merle ne se peut noiraudes. maîs-Ôranges ! )*

   !!!!!!!

 

 

(Nicolas Urvoy!)

اللهُ أَكْبَ

Commenter cet article