Leçon de psychiatrie vitalisme : monstruisme. (2/2)

Publié par Nicolas Urvoy

Lausanne,

Leçon de psychiatrie vitalisme : monstruisme.

Du 19/02/17.

 

 

Deuxième temps : instruction vitalisme.

 

   En août 2016 nous cessions temporairement l'écriture de Psychopathologie chromatique (cf. Chantier sociétal) sur ces mots:

]

   Schizophrénie :

   Suite à trauma d'écrasement, l'élan vital (bergsonien) de la structure neuronale elle-même peut se trouver suffisamment bridé pour ne plus être en mesure de fournir assez de puissance, ou, plus précisément, assez de couleurs ou particules élémentaires neuronales pour permettre le subsistement et donc le possible ressaisissement d'une vie chromatique forte.

   Conséquemment, la ténuation progressive de l'univers chromatique personnel s'effectuera progressivement. « Comme l'on vit on rêve, comme l'on rêve on devient. » Christophe Maé.

 

   Rapportant sur moral citoyenne la conséquence immédiate de tout ceci, nous dirons que l'indignité humaine doit s'imposer légitimement comme le rempart le plus utile chromatiquement.

]

   Attendu des propos que le sujet proposé ne se peut décrire schizophrènement de manière univoque mais qu'un nouveau champ d'évolution s'y doit adjoint je nous propose et de manière à progresser rapidement la notion facile de monstruosité, en lieu et place de toute considération proprement schizophrénique de manière à circonvenir des faits d'impossibilités émotionnelles par un seul et même terme, employable aisément, et sus mentionné.

 

   Du cas Michel Onfray, ou d'expérimentation psychiatrique théorique ne se pouvant extraire individuellement du regard théorique, propre, et unique à lui-même (cf. Max Stirner) d'en abords temporels des commerces d'autrui nous dirons :

   Premièrement, (et vous invitant à lire ici-même mon étude psychanalytique de ce dernier) et de reconnaissances partielles de ses Droits et Devoirs envers la Nation française seront dits considérations et rendus psychiatriques d'études et introjections civilisationnelles sociétales les notions d'impossibilités civilisationnelles, de déstructurations sociétales ainsi que d'inculturations volicières ou, tentatives nauséeuses d'autoreproductions volicières de soi.

   Deuxièmement et à titres vénaux, seront dits circonscrits les usages (ou reconnus tels) des plaisirs dits : partagés. Contraignant de manière rigoureuse aux notions d'impossibilités hédonistes, fuites sociétales, et ainti-demeurements (cf. "la Demeure" de Robert Misrahi).

   (Réputé reconnu la distinction d'entre les quelques textes parus et écris de sa main d'avec ceux, près d'une centaine, écris par des tiers.)

   Et troisièmement et d'un point de vue strictement politique, seront reconnus les faits de nuisances sanitaires, civilisationnelles, et pour ainsi dire : politiques.

 

   Instruction (vitalisme) portant loi civilisationnelle de santé publique, citoyenne, et politique.

  

   Vous remerciant pour votre lecture,

 

   Docteur Urvoy, Lausanne, Suisse. 1592.- )

 

  

   Un merle ne noiraudes... maîs-oranges. )*

 

(Nicolas Urvoy?)

اللهُ أَكْبَر