Lausanne, Du l'usage du Coran ?

Publié le par Sara ‡ Gabriel ‡ Nicolas ‡ Ovidie

"Festival du phallus au Japon", 1592.

"Festival du phallus au Japon", 1592.

Lausanne,

Le 02/02/17.

 

"Mais quel est ce pays ? Oü frappe la nuit, la loi du plus fort ?"

Johnny Halliday, 1981 ?

 

 

 

Bourgeois, Bourgeoises,

 

"Les conditions d'avènement d'une philosophie ne peuvent rentrer pertinemment-en comptes pour juger de cette philosophie."

Mohammad Urvoy, fils de Lausannes.

 

"Est-ce qu'un SDF se prend pour un chien ?"

Nicole de Suisse, Madame Urvoy.

 

   Que Diogène de Sinope, à l'instar des kamikazes musulmanes, souhaitait se voir enterré comme un chien (sic), dixit les faits retranscrits, doit-il se penser bêtement comme un fait divers en système carcéral dégénéré ? Ou se penser rèquement (du verbe ériger) comme une ironie parmi d'autres au sein des Lumières vitalistes --- en la Grèce antique ?

   Je dis, et le prouverai, que Diogène de Sinope était homme, et non chien --- tendre, et non conne --- et surtout : saine --- et non sainte.

   Je suis musulmane --- et je suis Diogène.

 

   Diogène cherchant-un homme en plein jour une lanterne allumée à la main se peut-il penser-aujourd'hui, car la chose et bien grecque --- en terme d'intelligences ? (intellegere)

   Voici ma lecture introspective de ces mots :

 

"D'eurêka ~"

"Je suis-homme --- vous le dis --- z-et vous aime."

 

"Moquer la faiblesse des autres,

moquer la faiblesse tout court --- est degré négatif d'exister (existere)."

Nicole de Spinoza, Princesse de Pinde.

 

   Une musulmane, un juif --- un musulman, ou moi --- sommes cimetières, z-et sommes vies : Cynosarges ("chiens agiles", ou de la raillerie humaine et non chienne, à l'endroit des chienneries !) et Vertus --- Sagesses, z-et Devoirs --- conneries, z-et lités (humilités) ?

   Je, suis Lausannes, musulmanes, et canines --- mais je suis --- musulmane, prostitué --- et canines ?

   Les bêtise, est une crasse, et Diogène --- pas bien propre ?

   Et l'alcool, est une ancre, une anguille ou un poulpe ?

   Si Diogène vous voyait, dirait-il vos vertus ? Dirait-il vos faiblesses ? Dirait-il "d'à statué" ?

   À quel point sommes nous bêtes --- pour ne voir z-en les îlles que les arts délétères --- de se nuire par survie ? (ou des rires musculaires des promesses d'à la vie, mais non celles, merveilleuses (voir la toile d'August Strinberg titrée "Pays des merveilles" (son ici ~)) de nos relles (hirondelles) z-à l'ainsi ~)

 

"Le vitalisme vaincra parce qu'il l'a toujours fait."

Sara ‡ Nicolas, mère et fille.

 

"Et les hommes n'ont pas de tribunal --- car les hommes savent !"

Friedrich Nietzsche, 1592.

 

   Si je vous disais, que ma méthode est secrète, et qu'elle use et abuse (!), de vos-âmes-et vos nez ? Mais sans toucher les bords ! Le croiriez-vous ? Et pourtant c'est vrai !

 

"Je suis vous, vous êtes je. Je suis Dieu, s'écrit d'Yeux."

Maman, ta mère de niche.

 

   Qu'est-ce à dire ? Que je vois-en vos yeux, vos étoiles-et vos dits.

   Que je sens-en vos yeux, la tristesse ou l'oubli (de soi-même).

   Que je lis-en vos-âmes, la paresse et la peine.

   Mais que j'îlles en vos coeur --- tout l'amour, de la vies. (sic)

 

"Le Coran dit Dieu, d'à l'encontre des chaires...

Mais-il dit surtout nîlles (nids),

d'à l'avènement dês anrs (mot-valise de "ans", d'avec "heur") ~" (sic)

Benedictiliabule, un écureuil des plaines.

 

 "Je suis chair de Coran, je suis chair d'évangiles.

Car Jésus-Christ m'habille --- de sa chair d'antichrist !"

Saint Éphrem le Syrien, 1592.

 

   Saint Diogène le Syrien, Sainte Estelle des Angelots, et oui Sainte Ovidie --- sont cynismes et sont chairs, de nos heurs par l'ici. (sic)

 

  "J'y reviendrai surement, car un poulpe m'habite !!!!!!!"

Nicolas Urvoy, Princesse de Guerre.

 

(Diogène s'étouffant ?!)

 

    "Une bite n'a pas d'oeil --- Mais-un sage sent les doigts !"

 

(Allahu akbar)  

اللهُ أَكْبَر

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :