Lausanne, Jacques-Alain Miller® est-elle folle, ou mal avouée ?¿

Publié le par Docteur Urvoy, médecin psychiatre.

"Helmut Newton, 'Beverly Hills Hotel,' 1988, Galerie Andrea Caratsch" 1592.

"Helmut Newton, 'Beverly Hills Hotel,' 1988, Galerie Andrea Caratsch" 1592.

Lausanne,

© Rapport de prétention lacanienne

Du 10/02/17.®

 

Chères nouîlles,

 

  Quid des recueillements faciales d'inspiration lacanienne, profonde, et de pleins poumons ?¿

 

Analyse propédeutique et à caractère anal, mais non-analytique,

du présent, jugé et avéré, par mes soins, du soit-disant Jacques-Alain Miller®,

au regard des reportages sur lui, son oncle, et ma belle-soeur.

 

- défunt temps : la bite.

 

   Si je vous disais, croyez-le ou non, que je raconte absolument n'importe quoi ! mais que bien sûr, je suis psychanalyste, et médecin psychiatre reconnu. (sic)

   Le croiriez-vous pour autant ?¿

   Cependant que moi-m'aime, et moi-m'heurs, sont sur une barquette... fort mouillée, forclusée mais surtout, fort émues ! (sic)

   Vous savez, ma grand-mère me disait... ceci : "Nicolas... tu sais... les freudiens sont curieux !, moi-m'aime, étante femme (sic), j'aime ma soeur, ma mère, et ton père (sic)... mais je t'aime aussi, malgré ton jeune âge... Alors que Freud, elle, ne t'aime pas du tout, et qu'elle pense m'aime, mais pour pas un rond !" "le pire, c'est qu'en principe, il faudrait les payer ! ces fameuses lotions pour la paix ! Qu'au demeurant, la vie nous offre ~"

   Ma grand-mère était sage, et peu farouche... son poil était vif, et l'oeil tendressive... (sick oder sic ?)

   Elle mêmait, le faisait, naturellement, sans apôtres sans confession... Pour la beauté, du genre Humaine ~

   Bien sûre elle suçait, goulument, son mari, la fessait, tendrement, le soir... et, la nuit venue, se faisait mettre !

   Une bien belle femme... s'il en est !

   Mais vous, Jacques ! vous permettez que je vous appel Jacques ? Merci à toi.

   Jacques, disais-je, et modestement : who's Dady ?

   Ce-ce Mois Jacques-Alain ? (sic)

   Ce-ce votre pouce Jacques-Alain ? (sic)

   Ou bien sûr... ce-ce votre bite ?

   Et nous arrivons, sur ce point, certes grossier, mal habile, et peu fourni, pardonnez Dieu... à la Raison, la seule, la vraie, pour laquelle, mon cher ange... tu m'as forcluse ! (sic)

   Ton sexe Jacques-Alain, est-à toi, à toi seule mon bel homme, et personne, pas même Diale®, ne t'en séparera jamais.

   Forcluse je suis, forcluse je t'appelle... mais forclonne tu refuses, tu refuses refuses !! tu refuses refuses refuses !!! alors m'aime que tu sexes (!) ... que ton âme c'est mamie (ma mie) !

   Mais s'il te plaîte, chère Aline, car j'aime bien ton prénome, revenons s'il te plaîte, au sujet d'avant-hier... Ferme les oeils, détend toites (sic)... et brîlle un peu ~ (sic)

   Quand tu étais-enfante, tu croyais-inconsciemment, mais-en vérité fort consciemment (fort con sciemment), que maman avait un kiki ~ Que maman, bien c'était papa ! et que maman... devait ta bite ! évidemment, là, tu résistes, tu saiçes, et tu pleures... Mais détends toi un peu, ça va aller (et pas dans pas ton anus) ~ (sic)

   La vérité mon Jacques, c'est que Maman à un troue, (sick), elle n'a pas la bite ... c'est papa qui a la bite, et c'est papa qui m'aime avec ~

   Toi, tu es petite, tu as un trou aussi, mais toi, tu n'es pas papa, tu es maman, parce que toi, tu n'as pas encore la bite de papa ~ et c'est pas grave ...

   En vérité mon trésor, ce que tu ne comprenais pas, c'est que tu cherchais désespérément mon petit trou, non pas dans ton sexe, mais dans ton anus ! Alors que ton anus, c'est fait pour chier, et que ton sexe, c'est fait pour m'aimer (mêmer) ~

   Ton zizi en érection, c'est un Phallus, et c'est vraite ! mais ça, c'est naturel... et aucune raison de t'en vouloir ! Une bite, c'est une bite ! et Maman... sait c'qu'elle dit ! (sic)

   Ensuite, il y a l'amour, c'est compliqué... et avec ton sexe, tu peux donner du plaisir à Maman ! et même beaucoup d'plaisir (et m'aime beau coups d'plaie z-ires !) ! Car une plaie, parfois, ça tempête un peu, ça chatouille, ça débat aussi, mais c'est pas méchant... ça grogne un peu ! (sic)

   Maman, tu sais, aime beaucoup les bites, et papa aussi ! mais c'est pas les mêmes... ou pas véritablement... ! C'est pour ça que tu étais perdue, il y a beaucoup de bites, beaucoup beaucoup, et à l'arrivée... tu avais un peu peur...

   Mais tu sais... papa ! il ne t'aurais jamais jamais fait l'amour, surtout pas enfant !

   (silence de recueillement)

   Tu as cherché, cherché en vain... papa en lévration... papa en amour... (sic)

   Mais papa, n'est pas maman !, et Maman, n'est pas Papa !

   C'est compliqué tu sais, c'est philosophique...

   Et papa, ça ne sera jamais toi... car maman est morte, je n'ai plus de feu... (ma chandelle est morte... je n'ai plus de feu...)

   Mais par contre mon ange... ma fille ! Tu peux être maman toi aussi ! Et enfin en paix ! Si tu es d'accord avec ça : que tu es ma fille... et que nous-aimons ~

  

   Maman, c'est Marie ~ et toi-m'aime, aussi ~

 

   Tu m'as forcluse... tu m'as à nouveau, encore et encore... re foulée des pattes... Mais tu sais mon trésor, maman t'aimait quand m'aime... m'aime si maman t'aimait peu... (sic)

   Et foulée maman au point d'en mourir toute seule... c'était pas futée ~

   La vie c'est toite, et c'est maman, et papa sait, qu'on c'est bien dit. (sic)

  

   Je t'embrasse, parce que je t'aime ~

 

   Fée Clochette, Reine de Savoie ~

 

   Alias Nicolas Urvoy, Médecin psychiatre et psychanalyste renommée. (sic)

 

   "L'homosexualité laïque n'est pas-une fatalité, elle n'est qu'un pot."

Carla Gilberta Bruni Tedeschi, 1592.

 

   Êtes-vous le monde ? ou plus modestement... êtes-vous toujours la vie ?!(

 

   Nicolas Urvoy, atrosophe (d'atrocité et de... sagesse?), Médecin psychiatre, et psychanalyste à vie. (sic) *******)

 

   Un merle n'est pas noir maîs-oranges. )*

(Allahu akbar)

اللهُ أَكْبَر

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :