Lausanne, Psychanalyses ‡ traîtements ‡ z-et conclusions concernant-un cas désespéré : Michel Onfray® (1/4)

Publié le par Sara ‡ Gabriel ‡ Nicolas ‡ la Suisse ‡ les américains ‡ les russes ‡ les chinois ‡ les coréens ‡ les aztèques ‡ et les poires !

Nicolas Sarkozy (alias un toutou français, nommé Michel Onfray®)

Nicolas Sarkozy (alias un toutou français, nommé Michel Onfray®)

Lausanne,

Le 31/01/17.

 

Cher nous,

 

   Voici venu le temps de se recueillir, sur les fesses, de Michel Onfray ® :

 

Analyse propédeutique et à caractère carcéral, mais non-analytique,

du passif, lu et adjugé, par mes soins, du présentable Michel Onfray ®,

au regard des reportages sur lui, sa mère, et son père.

 

- Premier temps : il était une fois

 

   Onfray, mère, voulait-une fille, mais-à eu : Michèle, du prénom qu'elle voulait pour elle-même, pour elle m'aime, pour je m'aime mais Michel, était bête, était moche, et manman, comme il aime bien en parler-avec dégoût et mépris (mais pour celle des autres, bien sûr), n'en voulait pas, car elle était abusée par pampan, et en avait marre --- des sucettes.

   Michel, quant-à luîlles (sic), faisait "chier" --- volontairement, manman ! Car manman, ne l'aimait pas et, du coup --- lui tapa dessous. (!)(?) Michel, lui en veut, toujours aujourd'hui, car il pense, quand même, qu'elle l'aimait (ben oui, il sait quand même lire, et il l'a lu), sauf, que c'est faux (en ce sens précis), elle s'en foutait. Et Michel croit (il ne pense pas, et il le sait, se contente, de lire, répéter, et croire, même si bon... croire c'est pas très glorieux, c'est basé sur l'avis des autres ! de la nature, et des animaux ! Et c'est pour cela, qu'il veut actuellement nous forcer à dire, penser : "verbe croire" et non "verbe penser", qu'il tente de supprimer des réponses acceptées-aux sollicitations stimuliques du fonctionnement de ce cette interface à valeur effective de contrôle biologique et mental. De manière à nous forcer, pour nous rabaisser-à son pauvre niveau, à croire --- sans réfléchir car lui, apparemment, et pour une raison que j'ignore, ne pourrait pas vraiment (!))(car Michel, et si, est complètement con !, il est sot --- mais "pense", tout de même, que non ! (probablement élément de réponse), parce qu'il possède, sa bite, et ce --- malgré sa petitesse. (j'ai effectivement croisé cette persona en visu, mais lui ai juste serré --- la petite main.)) que les femmes (dont je parle), c'est lui !!! (alors que dans mes textes, et ce, quoi qu'il arrive et la chose est précise, les femmes dont je parle, sont moi --- et uniquement. (à ce sujet et pour l'explication, cf. "Maximes" de François de La Rochefoucauld (qu'en principe Michel Onfray ® a lu nous sommes bien d'accord puisque c'est grâce à l'écoute de l'un de ses textes pour une interview que j'ai appris ce point de philosophie de haut niveau, mais qu'apparemment, et malgré la rigueur des propos, Michel Onfray ® n'a pas retenu comme pertinent-ou tout simplement, n'a pas cru.))) parce que pour lui, manman, c'était un homme ! il ne comprenait pas, comment les femmes, existaient (existere), car pour lui, (c'est toujours le cas malheureusement) on étaient tous des hommes ! (sic)

   Aujourd'hui ('nous), il croit donc toujours, que nous serions toutes des hommes ! (sic) Mais que, et la chose le gène : conséquemment, que nous serions toutes des femmes --- mais-avec une bite ! (et la suite sur ce point ne prête pas le moins du monde à sourire je vous l'assure et y reviendrai malheureusement) En vérité, il ne le crois pas non plus (évidemment), mais il sait (et c'est rassurant) --- qu'il est bite.

 

   (à suivre Deuxième temps : un peu d'arithmétique, ou du sexuel de Michel)

 

 

   De tout coeur pour comprendre, à l'instar de Benedictus de Spinoza (une de ses signatures)

   - "ni rire ni pleurer --- mais comprendre."

 

   Diogène, Bacchus, Nietzsche, Mohammad-Robespierre

   Et Jésus.

   Nicolas Urvoy.

 

   Un merle --- n'est pas noir --- il est orange. )

 

اللهُ أَكْبَر

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article