Poème d'Edward Estlin Cummings

Publié le par Nicolas Urvoy

60

 

         Plonge au fond du rêve

         qu'un slogan ne te submerge

         (l'arbre est ses racines

         et le vent du vent)

 

         fie-toi à ton cœur

         quand s'embrasent les mers

         (et ne vis que d'amour

         même si le ciel tourne à l'envers)

 

         honore le passé

         mais fête le futur

         (et dans la mort

         absente à cette noce)

 

         ne t'occupe d'un monde

         où l'on est héros ou traître

         (car dieu aime les filles

         et demain et la terre)

 

Poème extrait du recueil 95 poèmes

d'Edward Estlin Cummings

Publié dans Autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article