Citations de Cesare Pavese

Publié le par Nicolas Urvoy

« Il viendra un temps

où notre foi commune en la poésie fera envie. »

 

« La politique est l'art du possible. Toute la vie est politique. »

 

« La poésie naît non de l'our life's work, de la normalité de nos occupations mais des instants où nous levons la tête et où nous découvrons avec stupeur la vie. (La normalité, elle aussi, devient poésie quand elle se fait contemplation, c'est-à-dire quand elle cesse d'être normalité et devient prodige.) »

 

« Béguin, II, 152.

   Devant une belle couleur, le rêve qui est en nous tend à se fondre en un rêve plus exquis et plus mystérieux, non pas pour chercher une explication mais une compréhension « afin de se transformer lui-même et de s'y épanouir, pour devenir lui-même une existence dans le cœur d'une existence amie ».

   (Tieck, Les conversations de Phantasus, encadrant les Märchen.) »

 

« Il faut se détacher de tout pour se rapprocher de tout.

Jouir de chaque chose profanement

mais avec un détachement sacré.

Avec un cœur pur. »

 

« La poésie est liberté, goûté et apprécié. »

 

« L'individu libéré découvre une réalité cosmique — une correspondance entre les choses et l'esprit, un jeu de symboles qui transfigurent les choses quotidiennes et leur donnent une valeur et une signification »

 

« Nous sommes au monde pour transformer le destin en liberté (et la nature en causalité). »

 

« L'amour est vraiment la grande affirmation. »

 

Extraits de Le métier de vivre de Cesare Pavese

Publié dans Autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article